L’homme invisible

Herbert George Wells, Le livre de poche
titre original : The Invisible Man

C’est en hiver que l’étranger s’est installé à l’auberge du village d’Iping. Ses bandages, qui lui enveloppent entièrement la tête, sauf le nez, d’un rouge vif, lui donne un aspect étrange, assez terrifiant, et les langues vont bon train.
On l’aurait peut-être laissé en paix s’il n’avait retardé le paiement de sa note et s’il n’y avaity pas eu un vol mystérieux au presbytère. Mandat est donné de l’arrêter, mais comment se saisir d’un personnage qui disparaît à mesure qu’il se dépouille de ses vêtements ? Quant à l’étranger, obligé d’être nu pour échapper aux poursuites, il souffre cruellement du froid et de la faim.
Ainsi débute l’aventure du savant qui a découvert la formule de l’invisibilité, un des romans les plus célèbres de H.G. Wells et, par son invention et son humour, un des chefs-d’oeuvre de la littérature fantastique.

Laisser un commentaire

houdaprintemps |
Cavru et son patrimoine bât... |
NIMPORTNAWAK |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes histoires
| La trampa (entrée)
| Dinosaure & Dragons