L’homme en accusation

Pierre-Paul Grassé / Albin Michel

De la biologie à la politique

L’auteur retrace l’histoire de l’évolution humaine et, parallèlement, il expose les diverses théories qui ont traité de cette évolution : darwinisme, marxisme, sociobiologie… Ces théories, leurs fondements et leurs applications, Pierre-P Grassé en réfute le caractère profondément idéologique, qui fait qu’elles cherchent moins à comprendre l’homme qu’à l’annexer à des fins politiques. Il montre à quel point les différences entre l’évolution de l’hommeet celles des autres espèces animales n’ont jamais cessé de se creuser. L’homme est en perpétuel devenir, il est capable de corriger son évolution, de s’adapter, et toutes les théories qui prétendent l’annexer lui refusent en fait ces faciultés d’adaptation, pour l’isoler, le réduire, et lui retirer son sens de l’initiative et de la responsabilité personnelles.
A l’appui de cette thèse, Pierre-P Grassé étudie deux phénomènes fondamentaux, l’inné et l’acquis chez l’homme et l’animal, les caractères héréditaires et la toute relative prédétermination biologique. Mais, loins de sombrer dans un crédo fataliste, il nous montre que l’homme est en mesure de dépasser l’inné, de composer avec lui pour aboutir à un nouveau stade d’évolution.
Rigoureux et frémissant, ce livre est tout entier porté par la conviction que l’homme est, fondamentalement, un être doué de liberté _ à qui il importe surtout de redonner le sens de l’effort et du dépassement de soi que lui a fait perdre notre monde moderne, si démoralisé.

Non lu / Entré en novembre 2009

Laisser un commentaire

houdaprintemps |
Cavru et son patrimoine bât... |
NIMPORTNAWAK |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes histoires
| La trampa (entrée)
| Dinosaure & Dragons