L’homme qui parle en marchant sans savoir où il va

François Hinfray / Editions de Fallois

« C’est un homme qui marche d’un pas lourd et avance sur la Terre, comme tous les hommes, prisonnier de la matière mais libre dans ses rêves. Il a émergé par le pur hasard à un croisement de l’espace et du temps, qui est son seul horizon, croyant sans autre prétention y vivre un destin unique, car il ne vit que celui-là. Il se sait pourtant condamné du seul fait d’être né. c’est tout son drame, mais aussi la singularité qui t’attire.
Alors, (…) tu décides de lui apprendre simplement que rien n’est en soi mais que germe et fin se confondent en tout. Ainsi de lui-même qui ne se distingue pas de la masse sans nombre de ses semblables. Et, pour le convaincre, en appuyant ton doigt sur sa paume, tu le mets en contact avec d’autres vies qui viendront se mélanger à la sienne et dont il gardera ensuite la mémoire. « 

Lu / Entré en 2009

Laisser un commentaire

houdaprintemps |
Cavru et son patrimoine bât... |
NIMPORTNAWAK |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes histoires
| La trampa (entrée)
| Dinosaure & Dragons