L’Homme-dé

Luke Rhinehart / L’Olivier

Depuis qu’il a décidé de jouer aux dés chacune de ses décisions, le docteur Rhinehart, psychiatre new-yorkais, a transformé sa vie en un immense jeu de hasard. Très vite, le « syndrome du dé » se répand. Expérimentateur en chambre, pionnier du chaos, le docteur Rhinehart a peut-être inventé sans le savoir le moyen d’en finir une fois pour toute avec la civilisation. Mais le F.B.I. veille…

Publié au U.S.A. au début des années 70, l’Homme-dé circule dans les campus et devient l’un des premiers livres cultes de la décennie. En pleine libération sexuelle, tandis que l’opposition à la guerre du Vietnam bat son plein, que s’amplifie le soutien aux Black Panthers et à la légalisation de la majiruana. L’Homme-dé apparaît comme un manifeste subversif, affirmant le droit à l’expression de tous les fantasmes.

Lu / Entré en 2001

Laisser un commentaire

houdaprintemps |
Cavru et son patrimoine bât... |
NIMPORTNAWAK |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes histoires
| La trampa (entrée)
| Dinosaure & Dragons