Portrait de l’homme d’affaires en prédateur

Michel Villette – Catherien Vuillermot / La Découverte

Comment devient-on homme d’affaires ? Qu’est ce qu’un « bonne » affaire et comment la fait-on ? Ces questions, souvent traitées de manière journalistique, ont jusqu’à présent été négligées par la sociologie. Pourtant, loin de la biographie autorisée ou à charge, le parcours de ces champions du capitalisme que sont les grands hommes d’affaires mérite d’être analysé.

C’est ce que propose cet ouvrage, à partir d’une étude des processus d’accumulation du capital et d’une lecture critique des biographies de quelques grands noms des affaires, tel que François Pinault, Marcel Dassault, Bernard Arnault, Claude Bébéar, Vincent Bolloré, Ingvar Kamprad (IKEA), Sam Walton (Wal-Mart) et de nombreux autres. Ponctué de portraits et d’entretiens avec les principaux intéressés, ce livre offre une approche inédite, en rupture avec les explications dominantesde la réussite en affaires, qui tente de comprendre la logique des activités lucratives du point de vue de ceux qui les font.

Si les parcours diffèrent, un élément semble essentiel dans la réalisation d’une bonne affaire, moment clé inaugurant la phase d’enrichissement : le fait d’avoir vu, à un moment donné, des occasions de prédation dans certaines imperfections du marché et de savoir jouer, à l’occasion, sur les ambiguités de la morale sociale.

Laisser un commentaire

houdaprintemps |
Cavru et son patrimoine bât... |
NIMPORTNAWAK |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes histoires
| La trampa (entrée)
| Dinosaure & Dragons