L’homme qui a vu l’innondation

Richard Wright / Folio

L’eau jaillit, gronde, rugit, murmure, berce, bouillonne, suinte et tourbillonne à travers l’oeuvre de Richard Wright dont on commémore en 2008 le centenaire de la naissance.

Là-bas, près de la rivière et L’homme qui a vu l’innodation_écrit vers 1935, 70 ans avant l’ouragna Katrina_ réunissent des thèmes qui hantent Wright : comment fournir un toit (étymologie de « protéger »), à ses enfants, à sa famille dans une société qui ne tire aucun profit de la protection de ses déshérités ? Katrina, cataclysme naturel, est révélateur d’un ancien déni écologique et d’une fracture historique, sociale et raciale.

Lu / Entré en 2008

Laisser un commentaire

houdaprintemps |
Cavru et son patrimoine bât... |
NIMPORTNAWAK |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Mes histoires
| La trampa (entrée)
| Dinosaure & Dragons